Azimuter l’international


Azimut, l’un des plus grands salons étudiants de l’Ouest, s’est tenu à Brest du jeudi 21 au samedi 23 janvier 2016. La nouveauté de cette édition ? L’espace international installé le jeudi et le vendredi !

 

Espace international, késako ?

L’objectif était de présenter les diverses possibilités de partir à l’international à moindres coûts. Pour y parvenir, les partenaires étaient sur le stand :

– le CIO Relais Europe (Centre d’Information et d’Orientation),

– la Maison de l’Europe,

– le BIJ (Bureau Information Jeunesse),

– l’UBO (Université de Bretagne Occidentale).

Des étudiants ambassadeurs (français et étrangers) les assistaient en parlant de leurs propres expériences à l’international.

 

Quelles sont les types de mobilités justement ?

Elles sont en général divisées en deux catégories : études et hors études.

 

Mobilités en études:

Ce sont l’ensemble des programmes ERASMUS/ERASMUS+ et les partenariats entre universités.

Les solutions les plus connues sont les semestres à l’étranger et la dernière année de diplôme chez un partenaire universitaire pour avoir à la fois le diplôme français et le diplôme de l’université étrangère.

La moins connue (et pourtant une des plus intéressantes) est la Summer School. Une université accueille plusieurs étudiants d’universités partenaires étrangères de 1 à 4 semaines. L’hôte et ses partenaires ont les mêmes domaines de compétences et offrent aux étudiants la possibilité de compléter leurs profils avec de nouveaux thèmes autour de leur sujet d’études. Les cours sont dispensés en anglais. Les équipes de projets sont multinationales (interdiction de rester entre personnes d’un même pays !). En plus, tu es logé(e), nourri(e) et une partie de ton aller-retour est remboursé. Si tu choisis cette option, tu apprendras autant des cours que des autres. A Barcelone, j’ai appris à utiliser des logiciels en anglais avec un collègue slovaque. Dans le même temps, j’ai autant découvert l’Espagne que les pays de l’Est car j’étais en permanence avec les Slovaques, Tchèques et Polonais. Après la Summer School, en périodes de recherches de stages ou d’emplois à l’international, tu commenceras par recontacter tes « frères d’armes ».

Les Summer Camps fonctionnent de la même manière que les Summer Schools mais plus sous formes d’activités  dans des centres/camps que de cours en université.

 

Mobilités hors études:

Elles sont multiples et très enrichissantes. Ce sont nos partenaires qui en parlent le mieux :

– VIE (Volontariat International en Entreprise),

– SVE (Service Volontaire Européen),

– Service civique international,

– wwoofing, HelpX, Workaway,

– PVT (Programme Vacances-Travail).

 

Pourquoi partir à l’international ?

Tout simplement parce que c’est la meilleure expérience à faire. Tu vas vivre en immersion dans un ou plusieurs pays, découvrir diverses cultures et langues. Par-dessus tout, tu vas mûrir, t’ouvrir aux autres et développer ton propre esprit critique. Parfois, tu peux revenir avec de nouvelles compétences professionnelles. Dans tous les cas, une mobilité est toujours valorisable sur ton CV et appréciée des entreprises ! Une chose est sûre, tu partiras Français(e) et reviendras citoyen(ne) du monde.

 

Allez, raconte nous ce qui t’a le plus marqué sur le stand !

Les jeunes cherchent de plus en plus à partir à l’étranger par tous les moyens, ce qui est plutôt agréable. En plus, j’ai vraiment senti qu’ils voulaient construire ce projet pour que ce ne soit pas une aventure à l’aveugle. Ils commenceraient aussi le plus souvent par des pays voisins : l’Irlande a vraiment la côte ! Généralement, ce serait pour perfectionner leur anglais. Leur principale peur ? La barrière de la langue qui, pour moi, est un faux problème. Au début, ce sera peut-être un peu compliqué mais, si les personnes voient que l’on est motivé, elles nous aideront toujours. Une langue s’apprend toujours mieux en immersion puisqu’on baigne dedans 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Je suis parti en Espagne sans vraiment parler la langue et je suis revenu en étant capable de tenir quelques conversations. Le vendredi sur le stand, j’ai d’ailleurs eu la chance de pouvoir discuter en espagnol et voir le chemin parcouru depuis mon séjour à Barcelone.

 

Pour finir, une petite anecdote ! Toujours, le vendredi, je faisais mon pitch sur ma Summer School en Espagne avec les Slovaques à des lycéennes en disant que j’étais devenu slovaquo-catalan d’adoption. Et là, surprise ! Une d’elles était Slovaque ! Autant dire qu’après, nous avons parlé de ses débuts en France et de la Slovaquie. Désormais, on échange par Messenger et on arrive à parler un peu en Slovaque. Comme quoi tout est possible !

 

N’oubliez jamais #lesetudessontunvoyage et mieux #lavieestunvoyage !


A propos MrValHello

Seul Oompa-Loompa connu à ce jour Passionné de sport, CM de @HelloSportOff sur Twitter Infatigable curieux (langues, économie, actualité, ...) Slovaquo-catalan d'adoption "Vouloir, c'est pouvoir !" "L'espoir fait vivre et la vie est espoir." "Il en faut peu pour être heureux !" (Thanks Baloo)

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *